Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

L’industrie 4.0 fait référence une nouvelle phase de la révolution industrielle qui se concentre fortement sur l’automatisation, la robotique, le numérique et l’inter-connectivité. Mais l’industrie 4.0 ne consiste pas seulement à investir dans les nouvelles technologies et appareils mais à complètement révolutionner comment les industries fonctionnent et se développent en elle-même.

Quelles technologies dans ces nouvelles industries ?

Aujourd’hui, on retrouve des machines capables de détecter si elles ont besoin d’être réparé mais aussi pouvant se déplacer et transporter des équipements et matériels de manière totalement autonome. Les industries reposent de moins en moins sur la main-d’œuvre humaine et de plus en plus sur l’aide des robots pour effectuer des taches pénibles et répétitives. On parle aussi de « Internet Of Things » ou IoT, ce processus permet de transférer numériquement des données sur un réseau sans nécessiter d’interaction homme à homme ou homme à ordinateur.

De nombreuses entreprises adoptent des technologies nouvelles et automatisées dans le but de moderniser et d’améliorer leurs processus de travail comme le bras robotique ou l’imprimante 3D. On retrouve d’ailleurs de nombreux distributeurs tels que RS Components offrant des composants électriques et pièces détachées électriques améliorant le fonctionnement des usines. Comme par exemple des réducteurs, utilisés en parallèle de moteur pas à pas pour l’impression 3D.

Les bras robotisés sont aussi régulièrement utilisés lors de la chaîne d’approvisionnement pour améliorer l’efficacité du processus et ainsi d’éviter des erreurs en cours de route.

L’industrie 4.0 ne touche pas seulement les usines de fabrication mais on la retrouve dans plusieurs secteurs tels que l’hospitalité, l’informatique, les « smart home » et bien plus encore.

Quels sont les enjeux des industries pour 2020 ?

Les industries doivent s’attendre à un changement total dans le mode de fonctionnement et des rôles au sein du travail. En effet, nous sommes amenés à voir des travaux plus répétitifs et manuels donnés aux robots et des positions plus dirigeantes et managériales aux humains.

Beaucoup craignent d’ailleurs la perdition du métier d’ouvrier et donc la suppression d’emplois et d’opportunités pour les personnes sans diplômes par exemple. Le grand challenge de cette nouvelle décennie est de créer un système incluant des robots pour soutenir, encourager les travaux plus difficiles et manuels et donner aux employés l’opportunité de se développer et d’utiliser les nouvelles technologies.

Il est aussi primordial pour les entreprises et usines de mettre à jour leurs stratégies de développement afin de s’aligner vers le digital et l’automatisation de leurs chaines d’apprivoisement afin de ne pas être en retard et de perdre des clients et du travail sur le long terme.

Pour résumé, l’industrie 4.0 n’est rien de plus qu’une digitalisation et une automatisation d’un processus d’industrialisation et pourtant on retrouve un vrai challenge pour certaines usines et industries de changer et d’évoluer.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de